serapeum


serapeum

serapeum [ serapeɔm ] n. m.
sérapéon 1752; mot lat., du gr. serapeion
Archéol. Nécropole du Hâpi (le taureau Apis), en Égypte.
À l'époque hellénistique, Temple où l'on adorait les divinités gréco-égyptiennes.

serapeum ou sérapéum nom masculin (bas latin Serapeum, du grec Serapeion) Nécropole des taureaux Apis en Égypte. (Le plus célèbre est celui de Memphis, retrouvé par Mariette en 1850-1851 et contenant de nombreuses stèles votives et 24 sarcophages [granite et basalte] où avaient reposé les taureaux Apis, devenus des Osiris.) Temple de Sérapis dans le monde hellénistique et romain. (Le principal était celui d'Alexandrie.)

serapeum, plur serapea
n. m. ARCHEOL En égypte, nécropole des taureaux Apis, devenus Osiris à leur mort.
Temple de Sérapis.

⇒SERAPEUM, (SERAPEUM, SERAPÉUM, SÉRAPEUM, SÉRAPÉUM)subst. masc.
ARCHÉOLOGIE
A. — [Dans l'Égypte anc.] Nécropole souterraine où étaient ensevelis les taureaux sacrés, incarnations du dieu Apis. Je ferais immédiatement exécuter à Abydos les mêmes travaux que M. Mariette a si glorieusement accomplis au serapeum de Memphis (DU CAMP, Nil, 1854, p. 300). Le serapeum de Memphis (...) ensemble de catacombes (...) creusé à partir d'Aménophis III (...). Chaque Apis possédait alors son tombeau surmonté d'une chapelle funéraire, mais sous Ramsès II (...) on commença à les placer dans des sépultures communes (RACHET Archéol. 1983).
B. — [À l'époque hellénistique] Temple où l'on adorait des divinités gréco-égyptiennes et, en partic., le dieu Sérapis. Sérapéum d'Alexandrie. Avec la triple couronne de ses galeries effritées et les cent marches croulantes de son escalier, le serapeum dominait la ville, ses splendeurs, ses luxures et tous ses fanatismes (BARRÈS, Barbares, 1888, p. 136). L'invasion arabe change les conditions de vie dans l'Orient hellénistique. Les soldats d'Omar brûlent à Alexandrie la bibliothèque du Sérapeum (640) (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 543).
Prononc. et Orth.:[]. LITTRÉ: sérapéum, sérapion, sérapéon; ROB. 1985: serapeum; Lar. Lang. fr.: serapeum, sérapéon ou sérapion. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 242: un sérapéon, plur. des sérapéons. Étymol. et Hist. 1752 (Trév.: Sérapion ou Sérapéon. Temple fameux d'Alexandrie, ainsi nommé parce qu'on y avoit déposé la statue du Dieu Sérapis); 1819 (BOISTE: Sérapéon, temple de Sérapis); 1832 (RAYMOND: Sérapéon. Nom donné aux temples que les Égyptiens avaient consacrés à Sérapis); 1854 serapeum (DU CAMP, loc. cit.); 1857-64 (MARIETTE, Le Sérapéum de Memphis [titre] ds Lar. 19e). Empr. au b. lat. Serapeum, Serapium, -ii « id. » déb. IIIe s. ds GAFF., du gr. , , , formes contractées de « id. » dér. de , (lat. Serapis, Sarapis) nom d'une divinité égyptienne adoptée dans le monde gréco-romain. Fréq. abs. littér.:12.

serapeum [seʀapeɔm] n. m.
ÉTYM. 1765, Encyclopédie, sérapéon; mot lat., du grec serapeion.
Archéol. Nécropole du Hâpî (le taureau Apis), en Égypte.
À l'époque hellénistique, Temple où l'on adorait les divinités gréco-égyptiennes.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Serapeum — Sérapéum 29°52′N 31°15′E / 29.867, 31.25 …   Wikipédia en Français

  • Sérapéum — est le nom donné par les Grecs aux temples de Sérapis et aux sépultures des taureaux sacrés, incarnations du dieu Apis. Sommaire 1 Memphis 2 Alexandrie 3 Canope 4 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Serapeum — de Ampurias, España. Serapeum (en latín) o serapeión (en griego) es el nombre dado por los antiguos romanos a los templos de Serapis y especialmente al construido en Alejandría por Ptolomeo I, el denominado Serapeum de Alejandría. Los …   Wikipedia Español

  • Serapēum — (griech. Sarapeion), Tempel des Serapis (s. d.), dergleichen es im Altertum mehrere gab. Der berühmteste war der zu Alexandria, der an Pracht nur dem römischen Kapitol nachgestanden haben soll. Er lag in dem südlichen Teile Alexandrias; in seinem …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Serapeum — Serapēum, Tempel des Sarapis (s.d.), bes. die 1850 bei Sakkara freigelegte Anlage …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Serapeum — A serapeum is a temple or other religious institution dedicated to the syncretic Hellenistic Egyptian god Serapis, who combined aspects of Osiris and Apis in a humanized form that was accepted by the Ptolemaic Greeks of Alexandria. There were… …   Wikipedia

  • Serapeum — Der Begriff Serapeum steht für: Serapeum (Altes Ägypten), altägyptischer Begriff, mit dem Bauten im Zusammenhang des Apis Stieres beziehungsweise der ägyptisch hellenistischen Gottheit Serapis geweihte Tempel bezeichnet werden Serapeum (Sakkara) …   Deutsch Wikipedia

  • Serapeum — /ser euh pee euhm/, n., pl. Serapeums, Serapea / pee euh/. a place, as a burial site, building, or group of buildings, dedicated to Serapis. [1835 45; < LL Serapeum < GK Serapeîon] * * * ▪ ancient temples, Egypt also spelled  Sarapeum, or… …   Universalium

  • Serapeum — Se|ra|pe|um 〈n.; , pe|en〉 Tempel des Serapis, des ägypt. Gottes der Unterwelt [lat., <grch. serapeion] * * * Serapeum   das, s/... pe|en, griechisch Serapeion das, s/... peia, Heiligtum für den Gott Sarapis; Serapeia wurden an vielen Orten,… …   Universal-Lexikon

  • Serapeum — Cualquiera de los dos templos del antiguo Egipto que estaban dedicados al culto del dios grecorromano Serapis. El templo original fue construido durante el reinado de Ramsés II en la ribera occidental del Nilo, cerca de Saqqara, un lugar… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.